Actualités

nouvelles

Un nouveau service pour les femmes aux prises avec la violence à Ottawa est très utilisé

Pas bien chez soi, un service de clavardage et de messages textes pour les femmes aux prises avec la violence et les membres de leur entourage mis en place spécialement pendant la pandémie à Ottawa, est très utilisé depuis son lancement.[1] Ce constat pourrait s’expliquer de deux façons : une augmentation de la violence pendant le confinement et l’attrait du clavardage et des messages textes par rapport au téléphone pour obtenir des services.

Pendant cette crise sanitaire, les femmes et les enfants aux prises avec la violence conjugale sont particulièrement à risque. AOcVF, par l’entremise de sa campagne de sensibilisation à la violence conjugale, Voir la violence, a mis sur pied une ressource à l’intention des membres de l’entourage qui propose des conseils et astuces pour appuyer une femme aux prises avec la violence.

AOcVF offre également un service d’information juridique et de conseils juridiques sommaires en droit de la famille pour les femmes francophones en Ontario aux prises avec la violence sous toutes ces formes. Le Centre des services juridiques pour femmes francophones de l’Ontario offre des services gratuits (aucun critère financier n’est exigé) pour les femmes aux prises avec la violence.

[1] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1705208/forte-utilisation-nouveau-service-textos-ottawa-victimes-violence-domestique-conjugale-abus