Actualités

nouvelles

Tuerie de masse à Oshawa : un homme avec un passé violent fait quatre victimes

La misogynie et la masculinité toxique tuent. Dernièrement, un homme a fait quatre victimes dans la ville d’Oshawa[1]. Les hommes violents laissent des indices avant de commettre de tels crimes. Le tueur à Oshawa fut décrit comme un homme qui faisait preuve de violence pour intimider d’autres personnes. Nous devons mettre en œuvre de meilleures mesures pour identifier ces hommes violents, et intervenir avant qu’ils passent à l’acte. Entre autres, plus d’efforts d’éducation et de sensibilisation auprès des hommes et des jeunes au problème de violence faite à l’égard des femmes doivent être déployés pour contribuer à l’éradication de ce fléau.

La misogynie et la violence faite aux femmes nous concernent tous et toutes. AOcVF offre de nombreux outils et ressources portant sur divers enjeux liés à la violence faite aux femmes. Pour en savoir plus sur la violence conjugale, y compris des conseils à l’intention des membres de l’entourage et les facteurs de risque, découvrez le site Web Voirlaviolence.ca.

Pour découvrir une panoplie d’outils sur les agressions à caractère sexuel, dont des mises en situation, des vidéos et des ressources liées au consentement et à la violence à caractère sexuel en pandémie, rendez-vous au http://www.traconsleslimites.ca.

Si vous cherchez à développer vos connaissances en matière de violence faite aux femmes, l’Institut de formation en matière de violence faite aux femmes offre des ateliers de formation entièrement gratuits et disponibles en tout temps portant sur divers thèmes, dont le féminisme et l’intervention féministe (le mouvement féministe, la dévictimisation, l’intervention en situation de crise, etc.), la violence conjugale (l’escalade et le cycle de la violence conjugale, les obstacles à quitter une relation violente, l’intervention auprès des femmes immigrantes et réfugiées, etc.), la violence à caractère sexuel (les mythes, les facteurs de risque, les raisons de ne pas porter plainte, etc.), et les populations vulnérables et thèmes complémentaires (les enjeux franco-ontariens, la violence faite aux femmes immigrantes et réfugiées, la réalité des communautés LGBTQ+, les peuples autochtones du Canada, etc.). De plus, nos ateliers de formation mènent à des attestations de réussite.

Enfin, la campagne Femmes ontariennes et droit de la famille propose de l’information en langage clair et simple en français à l’intention de femmes en Ontario aux prises avec la violence conjugale. Vous y trouverez des ateliers sur les démarches devant la Cour de la famille en Ontario, des mises à jour sur le droit en Ontario en contexte de la COVID-19, et des webinaires sur divers thèmes. Outre, le site comprend de nombreuses ressources sur le droit de la famille concernant notamment les méthodes alternatives de règlement de conflits, les procédures à la Cour et la rupture et le partage des biens. Découvrez ces ressources au undroitdefamille.ca.

[1] https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1733016/oshawa-fusillade-mitch-lapa-heritage