Synthèse des promesses électorales concernant les femmes

Depuis le début de la campagne électorale, les différents partis affichent petit à petit, sur leur site respectif, les grandes lignes de leur parti et leurs promesses électorales. En les regardant de plus près, AOcVF a dégagé quelques points saillants liés aux femmes sur lesquels les partis ont mis l’accent lors de cette campagne électorale. Voici un aperçu de nos conclusions. La campagne n’est pas finie; les partis continuent jusqu’au 20 septembre d’afficher leurs promesses. Cette liste n’est donc pas exhaustive. Tenez-vous informées sur les sites Internet des différents partis.

Cette synthèse ne représente pas l’opinion d’AOcVF.
Dernière mise à jour: 9 septembre 2021
Note : AOcVF a inséré des liens à des fins d’information. 

Consultez la version PDF de notre synthèse.

 

Pour consulter les sites des partis :

Nouveau Parti démocratique

Parti conservateur du Canada

Parti libéral du Canada

Parti vert du Canada

 

Aperçu des promesses électorales du Nouveau Parti démocratique   

Promesses électorales

Garde d’enfants

  • Travailler avec les autres paliers de gouvernement, les communautés autochtones, les familles et le personnel spécialisé en garderie pour nous assurer que les services sont inclusifs et répondent aux besoins de tout le monde.
  • Présenter un projet de loi qui enchâsse dans la loi, l’engagement du Canada à l’égard de services de garde d’enfants publics et de qualité.
  • Travailler immédiatement avec les provinces pour mettre en place un système universel de garde d’enfants à 10 $ par jour pour tous les parents, peu importe où ils vivent.

Égalité des genres

  • Mettre à jour le Code canadien du travail afin d’inclure dix jours de congé payé pour les personnes aux prises avec de la violence familiale et domestique, améliorer la formation des services policiers sur les agressions sexuelles, et exiger que les universités élaborent des plans pour mettre fin à la violence sexuelle sur les campus.
  • Mettre en place un Plan d’action pancanadien pour mettre fin à la violence fondée sur le genre. Ce plan sera appuyé par un financement adéquat afin que des services d’hébergement et d’autres programmes soient offerts dans toutes les régions du pays, particulièrement celles qui ont été mal desservies.
  • S’attaquer aux obstacles à la participation politique des femmes, en réformant le système électoral et en présentant des mesures législatives pour encourager les partis politiques à présenter plus de candidates.

Femmes, filles et personnes bispirituelles autochtones

  • Mettre en œuvre les Appels à la justice de la Commission et les appels à l’action des communautés.
  • Permettre à celles qui fuient la violence d’avoir accès à des programmes adaptés à leur culture, des maisons d’hébergement et des logements de transition.
  • Travailler avec les communautés autochtones pour mettre en œuvre les Appels à la justice de l’Enquête nationale.

Langues officielles

  • Bonifier le Plan d’action pour les langues officielles afin d’améliorer l’accès aux services dans la langue de son choix, notamment en collaborant avec les provinces et territoires pour améliorer l’enseignement dans la langue de la minorité et en attirant davantage de personnes immigrantes francophones dans toutes les collectivités.
  • Veiller à ce que les juges de la Cour suprême soient bilingues.

Avortement

  • Mettre la Loi canadienne sur la santé en application, pour s’assurer que les provinces rendent l’avortement médical et chirurgical disponible dans toutes les régions du pays, sans obstacle.
  • Veiller à ce qu’une gamme complète de contraceptifs d’ordonnance et de soins de santé reproductive soient facilement accessibles sans frais, par l’entremise de l’assurance-maladie et du régime public d’assurance-médicaments, et travailler avec les provinces, territoires et gouvernements autochtones pour mettre fin à la pauvreté périodique.

Personnes LGBTQI2S+

  • Mettre immédiatement fin à l’interdiction discriminatoire du don de sang.
  • Légiférer pour interdire les thérapies de conversion en collaborant avec les provinces et les territoires pour appuyer l’élimination de cette pratique dans toutes les régions du pays.
  • Collaborer avec les provinces pour nous assurer qu’il y ait un accès égal à la chirurgie d’affirmation du genre partout au pays et que ces procédures et médicaments soient couverts par les régimes publics d’assurance-maladie.
  • Établir une voie permanente pour que les réfugié.es LGBTQI2S+ puissent venir s’installer afin de remplacer l’approche fragmentaire actuelle qui ne traite que les cas d’urgence à mesure qu’ils surviennent.
  • Ajouter l’orientation sexuelle, l’identité et l’expression de genre à la Loi sur l’équité en matière d’emploi afin de s’attaquer aux préjudices subis par les communautés LGBTQI2S+ – particulièrement les personnes transgenres.

Lutte contre le racisme

  • Mettre sur pied un plan d’action pancanadien visant à démanteler les organisations d’extrême droite, y compris celles qui font la promotion de la suprématie blanche.
  • Créer un groupe de travail pour lutter contre la haine en ligne.
  • Travailler avec les provinces pour améliorer les collectes de données et aux côtés des communautés racisées et autochtones pour élaborer des mécanismes de plainte et de responsabilisation des services policiers.
  • Mettre en place un groupe de travail pour mettre fin à la surreprésentation chronique des Autochtones et des personnes noires dans la population carcérale fédérale.
  • Procéder à un examen complet du régime actuel d’équité en matière d’emploi pour aider à combler l’écart salarial lié à l’origine ethnique.

Logements abordables

  • Créer au moins 500 000 logements de qualité et abordables au cours des dix prochaines années, dont la moitié en cinq ans.
  • Mettre en place des fonds de démarrage rapide pour simplifier le processus de demande et aider les collectivités à obtenir l’expertise et l’aide dont elles ont besoin pour lancer des projets maintenant.
  • Créer un plus grand nombre de logements sociaux.

Santé

  • Inclure une assurance-médicaments de qualité pour tout le monde.
  • Défendre les soins de santé publics et résister à la privatisation.
  • Mettre en place une stratégie pancanadienne pour les aînés.es qui, en collaboration avec les provinces, les territoires et les gouvernements autochtones, fera de la santé une priorité, réduira l’isolement et luttera contre la pauvreté.

Emplois verts

  • Investir pour créer plus d’un million d’emplois de qualité au cours d’un premier mandat, ce qui permettra de s’attaquer à la crise climatique, de stimuler la relance économique et d’améliorer la vie de toutes les Canadiennes et Canadiens.

Revenu minimum garanti et salaire minimum

  • Créer immédiatement un revenu minimum garanti.
  • Mettre en place un salaire minimum fédéral décent, qui commencera à 15 $ l’heure et passera à 20 $ l’heure.

Environnement

  • Éliminer les subventions aux combustibles fossiles, mettre en place des budgets carbone et modifier le mandat de la Banque du Canada pour qu’elle concentre ses activités sur des objectifs carboneutres.
  • Créer des emplois de qualité dans toutes les régions.
  • Rénover tous les bâtiments au pays d’ici 2050. Créer également une Stratégie pancanadienne de crise pour aider les collectivités à réduire les risques liés aux changements climatiques et à y réagir.
  • Soutenir le transport collectif en doublant de façon permanente le Fonds pour le développement des collectivités du Canada et mettre sur pied un programme public d’autobus entre les villes.
  • Réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 50 % par rapport aux niveaux de 2005 d’ici 2030.
  • Poursuivre la tarification du carbone.
  • Créer un Bureau de la justice environnementale.

Peuples autochtones et réconciliation

  • Mettre en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones au cœur de notre lutte collective contre la crise climatique. Intégrer la réconciliation au cœur de lutte contre la crise climatique.
  • Mettre pleinement en œuvre la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones et les 94 appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation.
  • Collaborer avec les peuples autochtones à l’élaboration conjointe d’un plan d’action pancanadien pour la réconciliation, en s’inspirant directement des appels à l’action de la Commission et de la Déclaration de l’ONU, pour veiller à ce que les lois, politiques et pratiques du Canada soient conformes aux engagements du pays en matière de droits de la personne, notamment les droits culturels, territoriaux, et relatifs à l’autodétermination et l’autonomie gouvernementale.
  • Créer un Conseil national de réconciliation chargé d’assurer la surveillance et la reddition de comptes à l’égard de ce processus, et de se rapporter régulièrement au Parlement et à la population canadienne.
  • Aider à protéger et à revitaliser l’incroyable diversité de nos langues autochtones grâce à une nouvelle loi et un financement stable.
  • Instaurer une Journée nationale de vérité et réconciliation.
  • Nommer un procureur spécial pour poursuivre ceux et celles qui ont infligé de graves préjudices aux enfants autochtones. Exiger que les églises et les gouvernements remettent tous les dossiers qui pourraient être utiles pour identifier les enfants qui reposent dans des tombes non marquées, ou trouver les personnes impliquées dans leur mort.
  • Soutenir et financer entièrement des solutions communautaires de guérison, notamment des projets similaires à l’ancienne Fondation autochtone de guérison pour faire face aux impacts intergénérationnels du colonialisme et des pensionnats.
  • Mettre pleinement en œuvre le principe de Jordan.
  • Mettre en œuvre une Stratégie canadienne de logement autochtone élaborée conjointement et entièrement financée dans les 100 premiers jours de notre mandat.
  • Assurer la disponibilité d’eau potable et lever tous les avis d’ébullition d’eau.

Autres

  • Rénover tous les bâtiments au pays d’ici 2050, en commençant par moderniser au cours des 20 prochaines années tous les bâtiments construits avant 2020.
  • Travailler immédiatement pour que toutes les grandes villes disposent d’unités spécialisées dans les crimes motivés par la haine au sein des services de police locale et pour créer un groupe de travail pancanadien pour lutter contre la haine en ligne.
  • Mettre fin au harcèlement et aux agressions sexuels dans l’armée.

 

Aperçu des promesses électorales du Parti conservateur du Canada

Promesses électorales

Garde d’enfants 

  • Convertir la Déduction pour frais de garde d’enfants en un crédit d’impôt remboursable couvrant jusqu’à 75 % des coûts de garde d’enfants pour les familles à faible revenu.
  • Offrir la déduction pendant l’année pour que les familles n’aient pas à payer le coût de la garde d’enfants pour être remboursées plus tard.
  • Augmenter le financement de la garde d’enfants.

Aider les femmes à créer des entreprises 

  • Offrir un financement et un soutien pour aider les entreprises dirigées par des femmes à prospérer.

Éliminer le harcèlement sexuel 

  • Prendre des mesures tangibles pour assurer que les Forces armées canadiennes – et tout le gouvernement fédéral – sont des milieux de travail sécuritaires et respectueux. Commencer par assurer que l’enquête sur l’inconduite sexuelle est menée par des personnes externes à la chaîne de commandement.

Violence conjugale 

  • Modifier le Code criminel pour faire une circonstance aggravante le fait que l’agression est commise quand la victime est dans une relation conjugale ou dépendante avec l’agresseur.
  • Ajouter une disposition au Code criminel précisant que l’infraction est un acte criminel.
  • Imposer une peine minimale exécutoire de deux ans si la Couronne peut démontrer que l’infraction de voies de fait, de voies de fait avec une arme ou causant des dommages corporels, et de voies de fait graves fait partie d’une conduite habituelle avec la victime, la Couronne devant donner un avis avant le procès de son intention d’imposer cette peine plus sévère.
  • Interdire aux personnes faisant l’objet d’un engagement à ne pas troubler l’ordre public ou d’une ordonnance préventive de posséder une arme à feu, une arbalète, une arme prohibée, une arme à autorisation restreinte, un dispositif prohibé, des munitions, des munitions prohibées ou des substances explosives ou toutes ces choses.
  • Appliquer la Loi de Clare pour assurer que lorsque la police enquête sur une plainte de présumée violence conjugale, elle est tenue d’informer la victime des antécédents criminels pertinents du suspect.
  • Augmenter l’Allocation canadienne pour enfants de 500 $ par mois par enfant pendant la première année, et de 250 $ par mois, par enfant, pendant la deuxième année pour les femmes vivant dans des refuges, afin de les aider à faire la transition vers un logement à long terme.
  • Créer un fonds pour encourager les établissements d’enseignement et les organisations du secteur privé à former des partenariats avec des refuges pour femmes afin d’offrir une formation professionnelle.

Soutenir les femmes qui s’occupent de parents âgés 

  • Créer la Prestation canadienne pour les soins aux aînés, donnant 200 $ par mois, par ménage, à tout Canadien qui vit avec un parent de plus de 70 ans et qui en prend soin.

Emplois et femmes

  • S’assurer que les femmes reçoivent la formation requise pour faire carrière, ce qui comprend des carrières non traditionnelles comme les métiers spécialisés.
  • Exécuter une stratégie nationale de mentorat pour les femmes de tous âges, ce qui comprend les adolescentes, afin de les préparer et de leur donner accès aux réseaux qui leur permettront d’occuper des postes de haute direction dans les entreprises et la société canadienne.
  • Rechercher des femmes pour les nominations fédérales.
  • Exiger que les entreprises sous réglementation fédérale et les organismes fédéraux exécutent des plans de recrutement officiels favorisant les femmes qualifiées pour les postes de haute direction.

Soutenir les parents avec des congés de maternité et parentaux plus généreux 

  • Permettre aux parents qui sont en congé de maternité et parental de gagner jusqu’à 1 000 $ afin de rester en contact avec la population active et de retourner plus facilement au travail.

Logements abordables 

  • Construire un million d’habitations d’ici les trois prochains ans.

Transport en commun 

  • Investir immédiatement dans des projets qui vont mettre les Canadiens au travail, réduire les temps de déplacement et rendre l’environnement plus propre.

Environnement 

  • Atteindre l’objectif de protéger 17 % des terres et des eaux du Canada et viser l’objectif de 25 %.

Changements climatiques 

Mettre en œuvre les stratégies suivantes :

  • Compte d’épargne personnel pour la réduction du carbone
  • Plus de véhicules à émission zéro
  • Réduction des émissions industrielles
  • Plus de gaz naturel renouvelable
  • Norme sur le carburant faible en carbone
  • Captage du carbone
  • Solutions climatiques naturelles
  • Tarif frontalier sur le carbone
  • Stratégie nationale sur l’énergie propre
  • Plan pour des édifices propres

Traite de personnes et exploitation sexuelle 

  • Renforcer les lois sur la traite de personnes pour qu’elles respectent le Protocole de Palerme et éliminer l’exigence de prouver qu’un trafiquant a eu recours à la peur ou à l’intimidation envers une victime.
  • Éliminer les enquêtes préliminaires dans les cas d’agression sexuelle pour empêcher aux victimes de revivre l’agression, ce qui comprend les enfants qui méritent notre protection.
  • Modifier le Code criminel pour préciser qu’une infraction a lieu au Canada si, au moment de l’infraction, la victime se trouvait au Canada.
  • Adopter une mesure législative pour assurer que les trafiquants de personnes purgent des peines consécutives pour de multiples infractions de traite de personnes.
  • Modifier le Code criminel en ajoutant le proxénétisme à la liste des infractions désignées pouvant faire l’objet d’une confiscation des produits de la criminalité.
  • Allouer 100 millions de dollars sur cinq ans à la formation des forces de police non provinciales dans les domaines suivants : exploitation sexuelle; infractions relatives à la cybersécurité et en ligne; enquête sur les agressions sexuelles.

Peuples autochtones 

  • Présenter des excuses pour les injustices passées.
  • Élaborer un plan exhaustif pour exécuter les appels à l’action 71 à 76 de la Commission de vérité et réconciliation (CVR).
  • Financer l’enquête sur tous les anciens pensionnats autochtones du Canada où des tombes non marquées pourraient se trouver, ce qui comprend les sites où des enfants ont déjà été découverts.
  • Assurer que des ressources appropriées soient offertes aux communautés pour réinhumer, commémorer et honorer les personnes découvertes dans le cadre de l’enquête, selon la volonté de leurs proches.
  • Créer un ensemble de ressources détaillé et exhaustif pour sensibiliser les Canadiens de tous âges à l’histoire tragique des pensionnats autochtones.
  • Ériger un monument national à Ottawa pour rendre hommage aux survivants des pensionnats autochtones et à tous les enfants perdus.

Immigration

  • Répondre aux retards administratifs.
  • Corriger le système de visas de visiteur.
  • Améliorer la reconnaissance des acquis.
  • Réunir les familles.
  • Défendre les intérêts du Canada.
  • Réformer le système déficient d’accueil des réfugiés.
  • Protéger nos frontières.
  • Augmenter l’immigration francophone hors du Québec pour assurer que le poids démographique des minorités francophones soit maintenu.

 Langues officielles 

  • Présenter, dans les 100 premiers jours au gouvernement, une mesure législative pour moderniser la Loi sur les langues officielles.
  • Augmenter les pouvoirs du Commissaire aux langues officielles.
  • Donner au Conseil du Trésor l’autorité et la responsabilité d’assurer l’application de la Loi à tous les ministères fédéraux.
  • Créer un tribunal administratif des langues officielles chargé de traiter les plaintes des citoyens.
  • Ajouter des obligations formelles plus sévères à la partie VII de la Loi.
  • Créer des mécanismes plus robustes pour la consultation des minorités de langue officielle.

Autres

 

Aperçu des promesses électorales du Parti Libéral du Canada

Promesses électorales

Égalité des genres

  • Adapter et appliquer les exigences de diversité de la Loi canadienne sur les sociétés par actions aux institutions financières sous réglementation fédérale, et adopter un point de vue intersectionnel pour favoriser la diversité dans les postes de haut niveau du secteur financier.
  • Donner suite à notre engagement à obliger les sociétés d’État de mettre en œuvre des rapports sur le genre et la diversité à compter de l’an prochain.

 

Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe

  • Poursuivre l’élaboration d’un plan d’action national sur 10 ans pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe et entreprendre des négociations avec les provinces et les territoires d’ici un an.
  • Accélérer l’établissement du secrétariat annoncé dans le budget de 2021 et mettre en place un cadre de responsabilisation pour veiller à ce que quiconque subit de la violence fondée sur le sexe ait accès rapidement à des services fiables, et ce, partout au pays.
  • Travailler avec des experts communautaires du domaine de la lutte contre la violence pour suivre la progression du plan d’action national contre la violence fondée sur le sexe.
  • Travailler avec les provinces et les territoires pour appliquer la Clare’s Law afin que les partenaires intimes qui craignent pour leur sécurité puissent obtenir auprès des services de police des renseignements sur les antécédents de violence de leur partenaire, qu’il s’agisse d’agression sexuelle, de violence conjugale, d’arrestations ou d’ordonnances de protection.
  • Travailler avec les provinces et les territoires pour soutenir la création de tribunaux spécialisés en violence sexuelle.

Garde d’enfants

  • Mettre sur pied un système d’apprentissage et de garde d’enfants abordable, souple et de haute qualité.
  • Obtenir une réduction de 50 % des frais moyens des services réglementés d’apprentissage et de garde des jeunes enfants d’ici la fin de l’année 2022.
  • Réduire les frais des services réglementés de garde des jeunes enfants à 10 $ par jour en moyenne au cours des cinq années à venir, partout dans le pays, à l’exception du Québec.
  • Collaborer avec la province de Québec pour tirer parti de son système de garde d’enfants abordable de calibre mondial pour créer plus de places pour les familles et améliorer les conditions de travail des éducateurs.
  • Investir jusqu’à 30 milliards de dollars au cours des cinq années à venir et au moins 9,2 milliards de dollars par année par la suite, pour que ce système pancanadien voit le jour.
  • Soutenir un système de haute qualité et une main-d’œuvre précieuse et en croissance.
  • Collaborer avec les provinces et territoires pour augmenter le nombre de places de qualité partout au pays, principalement dans le secteur sans but lucratif, tout en assurant aux familles qui ont recours aux garderies réglementées qu’elles bénéficieront toutes de services de garde d’enfants à prix plus abordable.
  • Améliorer l’accessibilité des places en garderie.
  • Investir 29,2 millions de dollars dans le Fonds pour l’accessibilité (FA) pour aider les garderies à améliorer leur accessibilité physique.
  • Apprentissage et garde des jeunes enfants autochtones
  • Investir 2,5 milliards de dollars au cours des cinq années à venir dans l’apprentissage et la garde des jeunes enfants autochtones.

 

Jours de congé de maladie payés

  • Offrir un congé de maladie payé de dix jours aux travailleurs sous réglementation fédérale en modifiant le Code canadien du travail.

 

Langues officielles

  • Appliquer en totalité les mesures législatives et administratives décrites dans le document de réforme et travailler avec les communautés de langue officielle pour adopter, à l’intérieur de 100 jours, le projet de loi visant l’égalité réelle du français et de l’anglais et le renforcement de la Loi sur les langues officielles.
  • Contrer la perte du poids démographique des francophones au Canada en adoptant une stratégie nationale ambitieuse visant à favoriser l’immigration francophone hors Québec.
  • Assurer la préservation et la vitalité des communautés de langue officielle en situation minoritaire en contribuant à la construction, à la rénovation et au réaménagement d’espaces éducatifs et communautaires destinés à ces mêmes communautés.
  • Faire passer à 80 millions de dollars par année, et ce, de façon permanente, le financement aux établissements d’enseignement postsecondaire dans les communautés de langue officielle en situation minoritaire.
  • Investir 120 millions de dollars pour veiller à ce que le financement fédéral soit durable et serve à améliorer l’accès à des programmes d’immersion française et de français comme langue seconde partout au pays.

 

Logements abordables

  • Augmenter de manière permanente le financement au Fonds national de co-investissement pour le logement (FNCIL) qui passera à un total de 2,7 milliards de dollars sur 4 ans. Ces fonds supplémentaires seront destinés à aider les promoteurs de logements abordables à acheter des terrains et des bâtiments pour construire et préserver davantage de logements, à faire profiter à de nouvelles communautés du modèle des logements coopératifs, à accélérer des réparations essentielles afin que l’offre de logements demeure abordable et ne soit pas perdue, et à mettre au point des projets visant des groupes vulnérables, comme les femmes, les jeunes et les personnes vivant avec un handicap.
  • Contribuer à raccourcir le délai de construction des habitations en investissant dans la technologie de délivrance de permis électroniques et en aidant les communautés à simplifier leur processus de planification.
  • Travailler avec nos partenaires autochtones pour élaborer conjointement une stratégie de logement pour les Autochtones en région urbaine, rurale et nordique, afin de garantir que davantage d’Autochtones aient accès à un logement sûr et abordable, et soutenir cette stratégie par des investissements spécifiques.
  • Nommer un nouveau défenseur fédéral du droit au logement dans les 100 premiers jours d’un nouveau mandat pour veiller à ce que les efforts du gouvernement fédéral visant à mettre fin à l’itinérance chronique, ainsi que certains autres engagements sur le logement, soient réalisés.

 

Santé

  • Investir immédiatement 6 milliards de dollars, en plus des 4 milliards déjà engagés, afin de soutenir l’élimination des listes d’attente dans le système de santé.
  • S’assurer que chaque Canadien ait accès à un médecin de famille ou à une équipe de soins de santé de première ligne en embauchant 7 500 médecins de famille, infirmiers praticiens et membres du personnel infirmier.
  • Fournir des tampons et des serviettes hygiéniques gratuitement dans les milieux de travail sous réglementation fédérale.
  • Créer un fonds d’investissement de 25 millions de dollars pour que les refuges pour femmes, les organismes sans but lucratif, les organismes de bienfaisance, les organismes communautaires et les organismes dirigés par des jeunes mettent des produits d’hygiène féminine à la disposition des femmes vulnérables.

 

Peuples autochtones et réconciliation

  • Poursuivre nos efforts d’élimination de tous les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable.
  • Lutter contre le racisme systémique à l’encontre des peuples autochtones, plus particulièrement aux niveaux du système judiciaire et des soins de santé.
  • Lancer une Stratégie sur le logement autochtone dans les zones urbaines, rurales et nordique.
  • Poursuivre les efforts de construction d’un monument national à Ottawa en honneur aux survivants des pensionnats autochtones et de tous les enfants qui ont été arrachés de leur famille et de leur communauté.
  • Consacrer un montant supplémentaire de 1,4 milliard de dollars à une stratégie de santé mentale et de bien-être fondée sur les distinctions avec les Premières Nations, les Inuits et la Nation métisse, s’ajoutant à notre récent engagement de 597,6 millions de dollars. Ce qui représente un investissement total de 2 milliards de dollars, réparti sur cinq ans.
  • Fournir des fonds pour la construction du siège permanent du Centre national pour la vérité et réconciliation.

 

Femmes, filles et personnes 2ELGBTQQIA+ autochtones disparues et assassinées

 

Environnement

  • Appuyer des projets concrets comme des activités d’atténuation des feux de forêt, de rétablissement de systèmes de gestion des eaux pluviales et de restauration des zones humides et des rivages grâce à un supplément de 1,4 milliard de dollars au Fonds d’atténuation et d’adaptation en matière de catastrophes.
  • Créer des emplois verts dans l’ensemble des communautés canadiennes et des secteurs.
  • Exiger des sociétés pétrolières et gazières qu’elles réduisent leurs émissions de méthane d’au moins 75 % en deçà des niveaux de 2012 d’ici 2030, et à travailler à la réduction des émissions de méthane dans l’ensemble de l’économie.
  • Établir des jalons pour 2025 et 2030 en se basant sur les conseils du groupe consultatif pour la carboneutralité afin de s’assurer que les niveaux de réduction sont ambitieux et réalisables, et que le secteur pétrolier et gazier contribue de façon significative à l’atteinte des objectifs climatiques de 2030 du pays.
  • Élaborer un plan pour éliminer progressivement le financement public du secteur des combustibles fossiles, y compris des sociétés d’État, conformément à son engagement concernant l’objectif de la carboneutralité d’ici 2050.
  • Mettre en place une stratégie nationale carboneutre des bâtiments, qui tracera la voie vers des bâtiments carboneutres d’ici 2050.

 

Créer un Canada fort et diversifié

  • Renforcer les objectifs en matière d’équité pour la recherche scientifique financée par le gouvernement fédéral et dont les fonds sont versés par les conseils subventionnaires, afin d’inclure une cible précise pour la représentation des Noirs.
  • Verser 30 millions de dollars sur cinq ans pour aider les diplômés prometteurs, favoriser le mentorat et le perfectionnement des jeunes chercheurs et offrir plus de possibilités aux Noirs fréquentant un établissement d’enseignement postsecondaire.
  • Rendre gratuit le processus de demande de résidence permanente pour les résidents permanents qui ont respecté les exigences liées à l’obtention de ce statut.
  • Présenter de nouveau, à l’intérieur de 100 jours, un projet de loi visant à interdire pour tous la pratique de la thérapie de conversion, et étendre la portée de l’interdiction afin d’inclure les personnes âgées de 18 ans et plus.
  • Consacrer 40 millions de dollars sur quatre ans, à compter de 2021-2022, au financement des capacités des organismes de services aux Canadiens de la communauté LGBTQ2.
  • Réintroduire une loi sur la prestation canadienne pour les personnes handicapées, qui assurera le versement d’une prestation mensuelle directe, la Prestation canadienne d’invalidité, aux Canadiens handicapés à faible revenu âgés de 18 à 64 ans.
  • Élaborer et mettre en œuvre une stratégie d’emploi pour les Canadiens en situation de handicap.
  • Augmenter le financement de la Stratégie canadienne de lutte contre le racisme et du Secrétariat fédéral de lutte contre le racisme.
  • Présenter un Plan d’action national de lutte contre la haine d’ici 2022 dans le cadre d’une stratégie canadienne de lutte contre le racisme qui est repensée.
  • Élaborer une Stratégie judiciaire pour les Noirs afin d’éliminer le racisme et la discrimination à l’égard des Noirs au sein du système de justice pénale.

 

Autres

  • Éliminer définitivement les intérêts sur les prêts d’études canadiens et les prêts canadiens aux apprentis pour soutenir les jeunes Canadiens qui choisissent d’investir dans leur éducation postsecondaire.
  • Renforcer les dispositions du Code canadien du travail pour mieux soutenir les femmes qui doivent être temporairement réaffectées à d’autres fonctions pendant la grossesse ou l’allaitement.
  • Réformer les programmes d’immigration économique afin d’élargir les voies d’accès à la résidence permanente pour les travailleurs étrangers temporaires et les anciens étudiants étrangers au moyen du système des points Entrée express.
  • Créer un volet communautaire dans le Fonds pour l’écosystème, en s’appuyant sur l’investissement de 146,9 millions de dollars prévu au budget de 2021 pour la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat, afin d’aider les petits organismes communautaires à offrir un encadrement à l’échelle locale à des femmes de milieux divers.
  • Durcir nos lois sur les armes à feu de style arme d’assaut interdites en obligeant que les propriétaires de ces armes à feu les revendent au gouvernement pour les détruire ou recevoir une compensation juste, ou la rendent complètement inutilisable aux frais du gouvernement.
  • Mettre en œuvre les recommandations de l’examen externe complet et indépendant dirigé par l’honorable Louise Arbour afin de lutter contre le harcèlement sexuel et l’inconduite sexuelle dans les Forces armées canadiennes, y compris en instaurant un mécanisme de surveillance externe indépendant pour améliorer les processus de signalement, d’enquête et de règlement des plaintes, à l’extérieur de la chaîne de commandement.

 

Aperçu des promesses du Parti vert du Canada

Promesses électorales

 

Environnement (survol)

  • Atteindre le plus rapidement possible l’objectif « zéro émission nette ».
  • D’ici 2030, réduire les émissions de gaz à effet de serre de 60 % par rapport aux niveaux de 2005, en fixant un calendrier et des objectifs clairs et exécutoires à partir de 2023.
  • Cesser toute production de carburants fossiles

 

Transition verte

  • Présenter, avant la fin de 2021, une loi sur la transition juste visant à protéger l’ensemble des travailleurs et des communautés qui dépendent du secteur énergétique pendant la transition.
  • Remplacer chaque emploi bien rémunéré du secteur des énergies fossiles par un emploi bien rémunéré dans l’économie verte grâce à une assurance salaire et des plans de retraite anticipée.
  • Faire adopter des lois qui encouragent les investissements verts et la création d’emplois verts (p. ex., dans le domaine des transports durables et de l’efficacité énergétique) et qui découragent les investissements non durables (p. ex., en taxant davantage les biens et services non écoresponsables).
  • Investir dans le secteur des technologies propres et dans les énergies renouvelables, ce qui permettra de créer des emplois plus nombreux et mieux rémunérés que ceux perdus dans le secteur des énergies fossiles.
  • Faire adopter une loi instaurant des programmes de formation pour des emplois verts, comme la mise sur pied d’un groupe de jeunes pour le climat, et des programmes d’emplois liés à la restauration des écosystèmes, en particulier pour les personnes déplacées ou gravement touchées par la COVID-19.

 

Logements abordables et coopératifs

  • Déclarer une urgence nationale face aux problèmes de logement abordable et d’itinérance.
  • Redéfinir les critères de logement abordable selon une formule améliorée et actualisée tenant compte des variations régionales à travers le pays.
  • Nommer sans délai un défenseur fédéral du droit au logement comme l’indique la Loi sur la stratégie nationale du logement.
  • Élargir l’Initiative pour la création rapide de logements afin de mettre en place sans délai de nouveaux logements abordables et supervisés.
  • Investir dans la construction et l’exploitation de 50 000 logements avec services de soutien sur 10 ans.
  • Construire et acquérir au moins 300 000 logements très abordables hors marché, en coopérative et sans but lucratif, sur une période de dix ans.

 

Logements pour les communautés autochtones

  • De concert avec des représentants des Premières Nations, des Inuits et des Métis, élaborer des stratégies de logement autochtone en milieu urbain inclusives et culturellement adaptées pour et par des Autochtones, comme le propose le caucus autochtone de l’Association canadienne d’habitation et de rénovation urbaine.
  • Financer des organismes de logement autochtone en milieu urbain.
  • Concevoir et déployer une stratégie de logement pour les Autochtones des milieux urbains, ruraux et nordiques.
  • Aider les autochtones en milieux urbain et rural à trouver des logements d’urgence et des options de logement abordables pour les jeunes, les aînés, les 2SLGBTQQIA+ et les populations vulnérables.

 

Égalité des sexes

  • En collaboration avec les organisations de femmes et les organisations autochtones, élaborer un plan d’action pancanadien complet – assorti d’un calendrier et d’un financement dédié – pour éliminer la violence à l’égard des femmes, des filles et des personnes dont l’expression de genre est hors-norme.
  • Mettre en œuvre toutes les recommandations de la Commission d’enquête sur les femmes et les filles autochtones disparues et assassinées.
  • Améliorer l’accès aux refuges en investissant 40 millions de dollars sur quatre ans dans le Programme d’amélioration des refuges, ce qui permettra de créer ou de rénover plus de 2100 places dans les refuges de première étape et des centaines de places dans les maisons de transition.
  • Augmenter le financement pour soutenir les enquêtes et les condamnations dans les cas de traite des personnes.
  • S’opposer à toute initiative du gouvernement visant à réduire l’accès à l’avortement légal et sans danger.
  • Développer les programmes de santé et de droits reproductifs et d’éducation à la santé sexuelle et reproductive.
  • Développer les aides aux mères à faible revenu.
  • Adopter une loi sur l’équité salariale, comme le recommande le Groupe de travail sur l’équité salariale; mettre immédiatement en œuvre l’équité salariale complète pour les femmes employées dans le secteur fédéral et mettre en place des incitations fiscales pour les entreprises qui respectent les normes les plus élevées en matière d’égalité des sexes et d’équité salariale.
  • Veiller à ce que les critères pour les nouvelles nominations aux conseils et organismes publics incluent l’égalité des chances pour les femmes.
  • Mettre en place des programmes spécifiques de réinsertion professionnelle pour les femmes avec enfants qui souhaitent reprendre leur vie professionnelle à temps partiel ou à plein temps.
  • Soutenir un plus grand engagement des femmes dans la vie politique du Canada en préconisant que tous les partis politiques désignent, forment et soutiennent davantage de femmes et de candidats dont l’expression de genre est hors-norme.

 

Prévention de la violence à l’égard des aînés

 

Service universel de garderie

  • Consacrer des ressources supplémentaires à la mise en place d’un système universel et abordable d’apprentissage et de garde des jeunes enfants.
  • Améliorer et renforcer les congés parentaux.
  • Augmenter le financement fédéral des services de garde d’enfants.
  • Éliminer la TPS sur tous les coûts de construction liés aux places en garderie. Offrir aux enfants des Premières Nations, des Inuits et des Métis un accès équitable à des programmes d’apprentissage et de garderie de haute qualité, adaptés à leur culture.

 

Revenu de subsistance garanti

  • Mettre en place un programme complet et équitable de revenu de subsistance garanti pour tous et toutes au Canada.

 

Santé

  • Élargir la Loi canadienne sur la santé en finançant entièrement un programme universel d’assurance médicaments.
  • Élargir l’assurance maladie pour offrir des soins dentaires gratuits aux personnes à faible revenu.
  • Améliorer la qualité des soins dans les établissements de soins de longue durée.
  • Investir dans les soins à domicile et en milieu communautaire.
  • Déployer une stratégie nationale de santé mentale et une stratégie de prévention du suicide.
  • Augmenter les investissements dans les soins de santé mentale dirigés par des Autochtones.
  • Faire respecter le principe de Jordan dans son intégralité, en veillant à ce que les peuples autochtones reçoivent les soins de santé dont ils ont besoin sans délai résultant de tiraillement entre des compétences bureaucratiques.

 

Peuples autochtones

 

Réconciliation

  • Mettre en œuvre les 94 appels à l’action de la Commission de vérité et de réconciliation.
  • Fournir un financement durable aux centres de guérison autochtones, nouveaux et existants, afin de remédier aux traumatismes causés par les pensionnats.
  • Honorer la demande originale de la Commission de vérité et de réconciliation pour le financement du travail sur le projet des Enfants disparus et des Sépultures non marquées.
  • Reconnaître que les enfants autochtones dans les pensionnats ont été remplacés par des enfants autochtones en famille d’accueil; les enfants autochtones représentent 7,7 % des enfants au Canada, mais 52,2 % des enfants en foyer d’accueil.
  • Cesser de lutter contre les ordonnances du Tribunal canadien des droits de la personne exigeant du gouvernement qu’il indemnise les enfants et les familles victimes de la discrimination du Canada.

 

S’attaquer à la haine fondée sur l’identité

  • Rejeter et condamner les idéologies extrémistes qui encouragent la violence.
  • Fournir du financement pour la collecte de données sur la propagation de la haine en ligne et de la violence dans le monde réel.

 

Personnes LGBTQI2+

  • Établir un programme de financement au sein de Santé Canada pour soutenir les organisations communautaires offrant des programmes ciblés de santé mentale et de bien-être pour les jeunes LGBTQI2+, y compris la prévention du suicide, le soutien par les pairs, le coming out et le conseil.
  • Financer des programmes communautaires d’éducation et de sensibilisation qui mènent à une meilleure compréhension des réalités intersexes et de la diversité des sexualités et des identités de genre, ainsi que des programmes d’aiguillage pour diriger les personnes trans, non binaires et bispirituelles vers les services appropriés.
  • Mettre fin à l’interdiction discriminatoire, non scientifique et homophobe du don de sang.
  • Interdire et condamner la pratique d’interventions chirurgicales médicalement inutiles sur les enfants intersexués.
  • Interdire et condamner la pratique de la thérapie de conversion, sous toutes ses formes.
  • Garantir l’accès à des soins de santé sexuelle complets et à des soins de santé d’affirmation du genre, y compris les traitements hormonaux et les bloqueurs, ainsi que les chirurgies de confirmation du genre.
  • Veiller à ce que les personnes trans, non binaires et bispirituelles puissent, sans avoir recours à la chirurgie, modifier leur désignation de sexe sur tous les documents officiels délivrés par le gouvernement fédéral, conformément à leur identité de genre.

 

Langues officielles

  • Au cours de la première année du prochain parlement, promouvoir et mettre en œuvre une loi modernisée sur les langues officielles afin de protéger les deux langues nationales, en consultation avec les communautés linguistiques minoritaires.
  • Garantir l’accès aux services fédéraux dans les deux langues officielles dans chaque province, soutenant ainsi l’immigration des communautés francophones partout au pays.
  • Assurer le financement de la protection des langues autochtones menacées de disparition, partout au Canada.
  • Fournir un financement accru pour les programmes d’immersion en français et de français langue seconde à travers le pays, afin de s’assurer que les enfants puissent poursuivre leur éducation dans la langue officielle de leur choix.
  • Assurer un financement permanent et stable des établissements d’enseignement postsecondaire dans les communautés linguistiques minoritaires du Canada.

 

Autres

  • Investir dans la création de nouveaux centres d’hébergement pour jeunes dans les centres urbains et les petites villes du pays, qui fonctionneraient selon une approche axée sur les besoins et la communauté.
  • Abolir les frais de scolarité de l’enseignement postsecondaire et annuler toutes les dettes de prêts étudiants détenues par le gouvernement fédéral.
  • Déclarer une urgence nationale de santé publique face à la crise liée aux drogues mortelles.
  • Contrer toutes les formes de haine et de xénophobie dans tous les aspects de l’établissement au Canada.
  • Travailler à la création d’une Loi canadienne sur les personnes handicapées (LCPH) qui exprimera la vision des Canadiens d’une société plus équitable plutôt que la confusion actuelle résultant de la multiplicité des lois, normes, politiques et programmes qui prévalent.
  • Améliorer les conditions pour les réfugiés et les demandeurs d’asile en s’attaquant aux délais de traitement qui durent des années, aux frais de demande inabordables et en éliminant les exigences de service fondées sur le statut.
  • Mettre en œuvre de toute urgence les recommandations de l’examen externe de 2015 sur l’inconduite sexuelle et le harcèlement sexuel dans les Forces armées canadiennes (le rapport Deschamps).

infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour vous tenir au courant de nos actualités et événements.