Actualités

nouvelles

22 septembre 2021

Semaine de l’égalité des sexes: inégalités politiques

Les femmes représentent à peu près la moitié de la population canadienne, donc il serait logique qu’elles occupent la moitié des rôles politiques. Mais, comme nous venons de l’observer après ces dernières élections fédérales, la situation actuelle ne reflète pas du tout notre population : selon RDI, 44 % des candidats et candidates à ces élections étaient des femmes. Pourtant, moins de 30 % siègent maintenant à la Chambre des communes. À ce jour, on n’a vu qu’une seule première ministre au Canada; elle n’a servi que 132 jours, qui ne représente que 0,23 % de l’histoire canadienne depuis la Confédération.

Et ce n’est pas uniquement au gouvernement que les femmes n’ont pas accès aux postes décisionnels; 61,7 % des conseils d’administration des entreprises au Canada n’incluent aucune femme. Et même auprès de ceux où elles sont représentées, ce n’est que dans 11,1 % des conseils d’administration qu’on retrouve plus qu’une femme.

À la lumière de ces données récentes, rappelons que nous devons éliminer les nombreuses barrières sexistes empêchant de nombreuses femmes d’accéder à des postes de pouvoir, et que nous devons également mettre en place des mesures pour assurer que les femmes puissent manier les leviers de pouvoir et faire partir des prises de décisions qui nous touchent. 

Les femmes canadiennes se sont battu pendant des décennies juste pour avoir le droit de vote; mais il nous reste encore du travail pour avoir un accès égalitaire au pouvoir politique dans ce pays.

Retour aux actualités