Actualités

nouvelles

29 octobre 2021

Revue de presse – Semaine du 29 octobre

Le cabinet fédéral

Qui sont les 38 ministres du Cabinet Trudeau? (Radio-Canada / 26 octobre 2021)
AOcVF réagit à l’annonce du nouveau cabinet du gouvernement fédéral (AOcVF / 26 octobre 2021)
Cette semaine, le premier ministre a annoncé son nouveau cabinet. Découvrez les 38 ministres qui en font partie ainsi que notre réaction à la nomination de certains et certaines!

 

Violence sexuelle

Enfants victimes de violence sexuelle | Quand la lumière jaillit du drame (La Presse / 24 octobre)
Deux soeurs, survivantes de violence sexuelle dans leur jeunesse, racontent avoir finalement obtenu justice, lorsque, des décennies plus tard, la cours a condammé l’agresseur à leur payer 50 000$. L’argent leur a permis de créer un programme visant à aider les jeunes à dénoncer les agresseurs.

 

Transphobie et périsexisme

Réforme du droit de la famille | Des trans dénoncent un recul majeur (La Presse / 23 octobre)
Qui suis-je pour décider du sexe de mon enfant à naître? (Le Journal du Québec / 25 octobre)
Un projet de loi provincial déposé au Québec menace de faire perdre certaines protections légales aux personnes trans et intersexes et de remettre en cause leur droit à l’autonomie corporelle parce qu’il sera désomais exigé que ces personnes subissent une opération chirguciale génitale pour pouvoir modifier la mention de leur sexe sur leur certificat de naissance. Il est important de noter que ces changements affectent toute personne née au Québec, même ceux qui demeurent dans d’autres provinces.

 

Why is the idea of ‘gender’ provoking backlash the world over?  (The Guardian / 23 octobre / en anglais seulement)
Une chronique de l’autrice féministe Judith Butler explique plus en détail le mouvement et les actions anti-trans. L’autrice explore la relation entre le mouvement global de transphobie,  de misogynie et de violence et son but ultime de défaire les avancées légales et sociales obtenues par les féministes et activistes queers durant les dernières décennies. Elle décrit aussi le lien entre la transphobie et le mouvement fasciste plus large qui s’enracine partout dans le monde. 

Retour aux actualités