Actualités

nouvelles

24 septembre 2021

Revue de presse – semaine du 24 septembre

Santé reproductive

« On m’a volé ma fertilité » (23 septembre / Radio-Canada)
L’équipe de l’émission Enquête a découvert que le problème de stérilisations non consenties est plus répandu que l’on aurait pensé. En plus d’être commun auprès des femmes autochtones, ils et elles ont découvert que c’est un problème qui touche également les femmes racialisées et immigrantes. Leur enquête a également révélé que même lorsque des plaintes sont portées contre les médecins responsables, ils ne subissent presque jamais de conséquences.

 

Université Western
Avis de contenu : agression sexuelle, violence physique, suicide, etc.

Crise à l’Université Western : AOcVF dénonce la violence à caractère sexuel en milieu postsecondaire (20 septembre / AOcVF)
Prise de position d’AOcVF sur la crise qui se passe en ce moment à l’Université Western.

Des milliers d’étudiants de l’Université Western dénoncent la violence sexuelle (17 septembre / Radio-Canada)
Des milliers d’étudiants et d’étudiantes de l’Université Western ont quitté leurs cours vendredi dernier pour manifester contre la crise de violence sexuelle sur le campus et exiger de l’action de l’administration.

Postsecondaire : l’Ontario exige une révision des politiques sur la violence sexuelle (16 septembre / Radio-Canada)
Le gouvernement de l’Ontario a décidé, à la lumière de la crise à l’Université Western, de forcer toutes les institutions postsecondaires à revoir et à mettre à jour leurs politiques de prévention de violence sexuelle.

 

Politiques fédérales

Retour sur les élections fédérales : prises de position d’AOCVF (23 septembre / AOcVF)
AOcVF a présenté ses prises de position quant aux promesses électorales du Parti libéral du Canada. 

Un nombre record de femmes élues au Parlement. Et après? (22 septembre / Radio-Canada)
Cent ans après l’élection de la première femme à la Chambre des communes, les femmes n’ont pas encore réussi à trouver la parité au gouvernement; même après l’élection de cette semaine, elles ne représentent que 29,9 % des élus. Ceci malgré le fait que quatre des cinq partis majeurs étaient dans la zone de parité (plus que 40 % de femmes) pour la première fois dans l’histoire du pays (seul le Parti conservateur n’a pas atteint ce seuil). Les néo-démocrates avaient même marqué l’histoire en étant le premier parti majeur à présenter plus de candidates que de candidats dans une élection fédérale.

Retour aux actualités