Promesses électorales saillantes concernant les femmes

Depuis le début de la campagne électorale provinciale, les différents partis affichent petit à petit, sur leur site respectif, les grandes lignes de leur parti et leurs promesses électorales. Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF), un organisme féministe et non partisan, a examiné ces plateformes en tentant d’être les plus objectives possible afin de dégager les points saillants liés aux femmes. Voici un aperçu de nos conclusions. La campagne n’est pas finie; les partis continueront jusqu’au 2 juin d’afficher leurs promesses. Cette liste n’est donc pas exhaustive. Tenez-vous informées sur les sites Internet des différents partis.

Cette synthèse ne représente pas l’opinion d’AOcVF.

Nous n’avons pas inclus la plateforme du Parti progressiste-conservateur de l’Ontario car celle-ci n’a pas été mise en ligne.

 

Nouveau Parti démocratique de l’Ontario

Plateforme en français : https://fr.ontariondp.ca/plateforme

Coût de la vie

  • Créer une Stratégie alimentaire provinciale.
  • Geler les impôts pour les familles à faible et à moyen revenu.
  • Établir un système qui fasse sortir les gens de la pauvreté.
  • Le salaire minimum à 20 $ de l’heure d’ici 2026.

Éducation

  • Respecter le droit constitutionnel des conseils scolaires de langue française à développer leur propre enseignement.
  • S’assurer que les élèves peuvent avoir accès à un enseignement en français près de leur lieu de résidence.
  • Assurer un programme d’enseignement autochtone.
  • Augmenter le financement pour l’enseignement des langues autochtones.
  • Effacer les intérêts sur les prêts étudiants de manière rétroactive.

Équité

  • Mettre en place une stratégie antiraciste provinciale.
  • Désigner un·e ministre responsable de l’antiracisme et financer complètement la DGAR, en la transformant dans un secrétariat à part entière.
  • Mettre en œuvre des formations obligatoires anti-oppression et anti-préjugés pour l’ensemble des employé·es de la fonction publique et pour l’ensemble des parlementaires.
  • Financer de manière adéquate les organismes communautaires qui font déjà du travail antiraciste.
  • Établir un Conseil de consultation et de défense antiraciste de l’Ontario, qui rencontre régulièrement la/le ministre responsable de l’antiracisme.
  • Prendre des mesures urgentes pour démanteler les groupes suprémacistes blancs en Ontario.
  • Faire adopter tout de suite notre Loi en solidarité avec la famille de London pour combattre l’islamophobie, la suprématie blanche et les crimes haineux en Ontario.
  • Lancer un Plan d’action pour l’inclusion des personnes 2ELGBTQIA+.
  • Appliquer un système d’analyse comparative entre les sexes plus (ACS+) pour s’assurer que l’ensemble des programmes et politiques gouvernementaux, et l’ensemble des mesures législatives sont inclusifs, englobant l’ensemble des Ontarien·nes.

Équité salariale

  • Mettre à jour et faire appliquer la Loi sur l’équité salariale et faire avancer la Loi sur la transparence salariale.
  • Abroger la loi discriminatoire qu’est la loi 124, qui plafonne les salaires dans les secteurs des soins dominés par les femmes.

Garde d’enfants

  • Parvenir plus rapidement à des garderies à 10 dollars par jour.
  • Hausser le salaire standard des travailleurs et travailleuses en services à la petite enfance.
  • Offrir des services à la petite enfance qui soient accessibles, de haute qualité et complets et des services de garderie agréés à domicile.

Logements abordables

  • Payer le même loyer que le locataire précédent.
  • Mettre fin au zonage d’exclusion, en augmentant l’offre d’options de logements disponibles, dans des communautés complètes où les gens veulent vivre.
  • Mettre sur pied une allocation de logement transférable.
  • Bâtir 100 000 unités de logement social au cours de la prochaine décennie.
  • Moderniser 260 000 unités de logement social afin de prolonger leur durée de vie.
  • Mettre sur pied une Stratégie du logement pour les Autochtones et par les Autochtones.

Soins de santé

  • Élargir l’accès à des services de counseling et de thérapie à travers la province.
  • Lutter contre la crise des surdoses et d’autres dépendances.
  • Travailler tout de suite à une assurance-médicaments universelle pour les Ontarien·nes.
  • Recueillir des données fondées sur la race dans tous les secteurs des soins de santé, afin d’identifier et de réparer les iniquités systémiques en soins de santé.
  • Traiter le racisme anti-Noir·es comme une crise de santé publique.
  • Commencer tout de suite le travail pour améliorer l’accès à des interventions et opérations chirurgicales axées sur l’affirmation de genre et rendre gratuits les médicaments de transition.
  • Faire progresser les soins de santé francophones.
  • Élargir les soins de santé autochtones.
  • Travailler avec le gouvernement fédéral pour offrir un Programme de prestations canadien pour les personnes vivant avec des handicaps.
  • Rendre la contraception gratuite.

Peuples autochtones

  • Appliquer la DNUDPA et s’assurer que les Autochtones de l’Ontario sont traités de manière équitable devant la loi.
  • Agir tout de suite pour mettre fin aux avis d’ébullition de l’eau en Ontario.
  • Établir la Commission des traités de l’Ontario, avec un mandat clair pour aider à régler, de manière indépendante et impartiale, les revendications territoriales, et pour assister dans les négociations entre les gouvernements de l’Ontario, du Canada et des Premières Nations.
  • Établir une stratégie provinciale pour répondre à la crise des suicides parmi les jeunes des Premières Nations.
  • Améliorer l’accès à des soins de santé, à des soins de santé mentale et à des soins de longue durée qui soient culturellement adaptés pour les Autochtones.
  • Travailler avec les communautés autochtones pour mettre en œuvre les recommandations de l’Enquête nationale dans le cadre d’un processus à direction communautaire.
  • Travailler avec les peuples autochtones pour introduire un programme autochtone obligatoire dans les écoles de l’Ontario, afin de s’assurer que la véritable histoire du Canada est enseignée à tous les enfants de l’Ontario.
  • Faire de la Journée nationale de la vérité et de la réconciliation un jour férié provincial.

Services en français

  • Rétablir le CSF, et le doter du pouvoir d’évaluer les services gouvernementaux en fonction de la Loi sur les services en français, ainsi que du pouvoir de prendre des mesures lorsque les agences manquent à leur tâche.
  • Doter le CSF du pouvoir de superviser la collecte de données sur les services fournis en français, et de suivre le progrès et les insuffisances de l’Ontario.
  • Élargir les soins de santé en français.

Violence fondée sur le genre

  • Combattre la violence de genre et financer de manière adéquate les refuges et les logements transitionnels pour les femmes afin de s’assurer qu’il y a des services et des programmes disponibles pour aider les femmes à se remettre des violences et des abus de leur partenaire intime.
  • Mettre de côté une portion des 69 000 unités de logement abordable que nous bâtissons pour les femmes et leurs familles fuyant la violence.
  • Augmenter de 30 % le financement des centres pour les victimes de viol et d’agression sexuelle, et s’assurer que les établissements de santé pour les femmes sont financés de manière adéquate.
  • Mettre en œuvre les recommandations du Comité d’examen des décès dus à la violence familiale.
  • Améliorer l’imputabilité pour les politiques d’agression sexuelle sur les campus.
  • Financer 10 jours de congé payé pour les femmes fuyant la violence et s’assurer qu’elles peuvent avoir accès à des jours de congé additionnels sans craindre des représailles au travail.
  • Obliger les universités à mettre à jour leurs politiques en matière de signalement des violences sexuelles.

Autres enjeux

  • Rétablir la confiance communautaire en nous assurant que les organismes de surveillance de la police, y compris l’UES, sont efficaces, réactifs et véritablement indépendants et transparents, afin que le système soit imputable face aux communautés.
  • Mettre fin aux contrôles d’identité et détruire les données.
  • Investir dans des réponses relevant des soins en santé mentale.
  • Régler le problème de la violence par armes à feu.
  • Renverser les coupures imposées par Doug Ford à Aide juridique et commencer à réparer les insuffisances du système d’aide juridique de l’Ontario.
  • Travailler à mettre fin à l’itinérance chronique d’ici 10 ans.

 

Parti libéral de l’Ontario

Plateforme chiffrée en français : https://ontarioliberal.ca/wp-content/uploads/2022/05/E%CC%81valuation-financie%CC%80re-de-la-plateforme.pdf

Coût de la vie

  • Augmenter le salaire minimum.
  • Augmenter les pensions de 1 000 $ pour les personnes âgées qui en ont besoin.
  • Projet de démonstration du revenu de base.

Garde d’enfants

  • Réduire de plus de la moitié les frais de garde avant et après l’école, pour les ramener à 10 dollars par jour d’ici septembre 2022.

Logements abordables

  • Construire 1,5 million de nouveaux logements et mettre en place un contrôle des loyers.
  • Préserver et réparer 260 000 logements sociaux et communautaires existants en investissant un milliard de dollars nets sur 10 ans.
  • Soutenir les partenaires municipaux pour exploiter et améliorer les services de logement social et communautaire existants.
  • Créer la Société ontarienne de construction de logements pour superviser et financer l’aménagement de logements abordables.
  • Accélérer les projets de logement en fournissant aux municipalités 300 millions de dollars sur 5 ans.
  • Soutenir le secteur de l’habitation coopérative en investissant 100 millions de dollars sur 10 ans.
  • Soutenir la construction de 22 000 nouvelles unités de logement pour les peuples autochtones en investissant un montant net de 3,6 milliards de dollars sur 10 ans (partage des coûts à 50 % avec le gouvernement fédéral).

Soins de santé

  • Transformer les soins aux personnes âgées en Ontario en garantissant les soins à domicile.
  • Mettre fin aux soins de longue durée à but lucratif.
  • Garantir l’accès à un médecin ou à une infirmière praticienne dans les 24 heures.
  • Garantir les soins à domicile à ceux qui en ont besoin en augmentant le financement du budget des soins à domicile et des soins de proximité afin de prendre en charge 400 000 clients supplémentaires d’ici 2026-27.
  • Créer une stratégie pour la santé des femmes.

Services en français

  • Rétablir un commissaire aux services en français indépendant.
  • Augmentation des subventions pour le Programme d’appui à la francophonie ontarienne.

Autres enjeux

  • Lutter contre le sans-abrisme par une approche de « logement d’abord » et soutenir 5 000 nouveaux lits d’urgence.
  • Éliminer les intérêts sur les prêts étudiants provinciaux.
  • Soutenir la santé mentale sur les campus et la prévention de la violence sexiste.
  • Augmenter le financement des organisations qui travaillant en faveur de l’équité.
  • Plan d’action 2SLGBTQ2.
  • Annulez les coupes de Ford dans les programmes de lutte contre le racisme.
  • Améliorer les programmes d’établissement des jeunes nouveaux arrivants.
  • Enquêtes sur les crimes de haine.
  • Augmenter le financement des instituts autochtones.

 

Parti vert de l’Ontario

Plateforme en français : https://files.ontariogreens.ca/platform/gpo-platform-2022-fr-web.pdf

Coût de la vie

  • Doubler les taux du Programme ontarien de soutien aux personnes handicapées (POSPH).
  • Augmenter le salaire minimum chaque année de 1 $, à partir de 16 $ en 2022.
  • Introduire progressivement un revenu de base.

Éducation

  • Financer adéquatement l’enseignement FLS/ELS, les aides à l’éducation de l’enfance en difficulté, les conseillers et les autres soutiens particuliers, afin d’offrir un accès équitable à l’apprentissage et aux activités scolaires pour tous les élèves.
  • Lutter contre le racisme dans les écoles en imposant la collecte et la déclaration de données à connotation raciale des élèves, des enseignants et du personnel, ainsi qu’en mettant en œuvre des procédures normalisées du signalement des incidents racistes.
  • Retirer immédiatement tous les agents des ressources des écoles de l’Ontario.
  • Mettre à jour le programme d’études pour inclure des discussions éclairées sur le racisme antinoir, les préjugés 2SLGBTQIA+ et toutes les formes de discrimination dans tous les domaines.

Équité entre les sexes

  • Mettre en œuvre la Loi sur la transparence salariale.
  • Exiger que les conseils d’administration et les postes de direction des sociétés publiques comptent une proportion adéquate de femmes, dans le but d’atteindre la parité entre les sexes.
  • Appliquer une analyse sexospécifique à toutes les lois et à tous les programmes gouvernementaux, afin de donner des conseils sur la façon dont l’équité entre les sexes peut être mieux atteinte.
  • Appuyer les victimes de violence fondée sur le sexe en augmentant le financement des centres d’agression sexuelle, des refuges d’urgence, des logements de transition et des soutiens juridiques.

Garde d’enfants

  • Travailler avec le gouvernement fédéral pour garantir le financement continu de l’accès universel aux services de garde d’enfants de haute qualité à 10 $ par jour dans toutes les collectivités.
  • Offrir aux éducateurs en garderie un salaire équitable d’au moins 25 $ l’heure.

Logements abordables

  • Construire 160000 nouveaux logements locatifs abordables en permanence au cours de la prochaine décennie, dont 60000 logements permanents avec services de soutien.
  • Imposer un zonage d’inclusion et exiger un minimum de 20 % de logements abordables dans tous les ensembles de logements de plus d’une certaine taille.
  • Renouveler 260000 logements communautaires au cours de la prochaine décennie.

Peuples autochtones

  • Mettre en œuvre la DNUDPA (Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones) pour garantir l’équité pour les peuples autochtones.
  • Travailler avec le gouvernement fédéral pour mettre en œuvre les recommandations de la Commission de vérité et réconciliation.
  • Réformer les services de bien-être et de protection de l’enfance afin de remédier à la surreprésentation des enfants autochtones dans les soins provinciaux en veillant à ce que les communautés autochtones soient servies par des fournisseurs dirigés par des Autochtones.
  • Financer 22000 logements permanents détenus et exploités par des Autochtones dans le cadre d’une stratégie de logement autochtone urbain et rural.

Santé

  • Augmenter les dépenses en santé mentale à 10 % de notre budget de la santé.
  • Établir des équipes d’intervention en cas de crise axées sur la santé mentale dans les collectivités de l’Ontario, qui seront déployées lorsque les gens vivent une crise liée à la santé mentale ou à la toxicomanie.
  • Collaborer avec le gouvernement fédéral pour mettre en œuvre des programmes d’assurance médicaments et de soins dentaires universels.
  • Accroître les investissements en amont dans les déterminants sociaux de la santé, tels que l’isolement social, l’insécurité du logement et la pauvreté, afin de prévenir les coûts substantiels et à long terme des soins de santé et les maladies graves.
  • Accroître le financement et l’accès aux sages-femmes et aux autres services communautaires de soins périnataux partout en Ontario.
  • Abroger immédiatement le projet de loi 124 et l’article 6 du projet de loi 106 et permettre à tous les travailleurs de la santé de négocier collectivement pour obtenir des salaires équitables. D’ici là, fournir un salaire horaire minimum de 35 $ aux infirmières auxiliaires autorisées et de 25 $ aux préposés aux services de soutien à la personne.
  • Mettre immédiatement sur pied un groupe d’étude chargé d’élaborer des politiques et des initiatives qui s’attaquent aux effets néfastes du racisme, de l’homophobie et de la transphobie sur la santé mentale des gens et aux obstacles auxquels ils sont confrontés pour obtenir des soins de santé.
  • Améliorer l’offre de soutiens et de services dans d’autres langues, comme les langues française et autochtones.
  • Créer plus de lits de soins de longue durée sans but lucratif.
  • Créer une stratégie globale pour assurer un accès équitable, inclusif et affirmatif aux soins et aux traitements pour les communautés 2SLGBTQIA+ au sein de notre système de santé et de nos soins de longue durée.
  • Élargir et améliorer l’accès aux services de soins de santé financés par la province pour les Ontariennes et les Ontariens 2SLGBTQIA+, y compris les procédures d’affirmation de genre et les médicaments de transition.

Services en français

  • Veiller à ce que des interprètes, des traducteurs ou des documents écrits multilingues soient disponibles dans les services financés par des fonds publics. Mieux faire connaître leur disponibilité.
  • S’assurer que toutes les annonces gouvernementales sont signées en ASL et en LSQ.
  • Rétablir le bureau indépendant du commissaire aux services en français de l’Ontario.

Autres enjeux

  • Examiner toutes les lois de l’Ontario pour détecter les obstacles à l’accessibilité et veiller à ce que tous les choix futurs en matière de financement et de politiques soient faits sous l’angle de l’accessibilité.
  • Mettre à jour, améliorer et mettre en œuvre la Loi sur l’accessibilité pour les personnes handicapées de l’Ontario.
  • Financer entièrement la Direction générale de l’action contre le racisme, en annulant les récentes compressions.
  • Exiger une formation sur la lutte contre le racisme et l’oppression pour tous les employés du secteur public et les législateurs.
  • Exiger de la Fonction publique de l’Ontario qu’elle s’engage à éliminer le racisme et la discrimination, à effectuer des vérifications externes aléatoires, à recueillir des données, à produire des rapports et à établir un système sécuritaire de signalement du harcèlement et de la discrimination pour le personnel.
  • Adopter la Loi en solidarité avec la famille de London pour changer la façon dont nous abordons l’islamophobie en Ontario.
  • S’attaquer à la surreprésentation des enfants noirs dans les services provinciaux en élaborant des cadres pour fournir des services culturellement appropriés aux enfants, aux jeunes et aux familles noirs. Déterminer et traiter les normes et les structures actuelles qui continuent de nuire aux familles noires.
  • Fournir des rapports annuels sur le nombre et la proportion d’enfants noirs et autochtones pris en charge et établir un bureau indépendant pour enquêter sur les allégations de traitement injuste par les travailleurs sociaux appelés à évaluer la situation d’un enfant.
  • Réformer l’Unité des enquêtes spéciale afin d’assurer la transparence et la justice pour les personnes racialisées victimes de violence et de discrimination de la part des forces de l’ordre.
  • Augmenter de trois à dix le nombre de jours de maladie payés par la loi provinciale.
  • Rétablir l’objectif de mettre fin à l’itinérance en Ontario d’ici dix ans.
  • Mettre des fonds à la disposition d’organismes sans but lucratif qui offrent des possibilités de formation et de mentorat supplémentaires aux femmes, aux Noirs, aux Autochtones, aux personnes racialisées et aux personnes 2SLGBTQIA+ qui envisagent de se présenter à un poste politique.

infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour vous tenir au courant de nos actualités et événements.