Enjeux

Analyse d’enjeu : La violence vécue par la communauté LGBTQ2S+

Malheureusement, la liste des violences vécues par les membres de la communauté LGBTQ2S+ est longue. À titre d’exemples, il est important de mentionner que les personnes intersexuées expérimentent majoritairement des défis de l’ordre de la violation des droits de la personne en lien avec des interventions chirurgicales non consenties, les personnes non binaires vivent davantage de rejet et de discrimination afin de se conformer au modèle social binaire, les personnes trans ont des difficultés d’accès à des services spécialisés et les personnes asexuelles subissent des pressions sociales d’avoir des relations sexuelles. Toutes ces réalités figurent sous l’acronyme LGBTQ2S+, mais sont bien différentes et ne peuvent être réglées de la même manière.
EN LIRE plus

Analyse d’enjeu : Impacts de la suppression de la Commission d’indemnisation des victimes d’actes criminels

En mars 2019, le budget de l’Ontario a entrepris un certain nombre de changements radicaux, dans un souci de pertinence et d’efficacité de certains services. Parmi ces changements, l’on a noté l’annonce de la suppression de la Commission d’indemnisation des victimes d’actes criminels (CIVAC), un modèle purement judiciaire, pour le remplacer par un modèle administratif à travers le Programme d’intervention rapide+ auprès des victimes (PIRV+).
EN LIRE plus

Analyse d’enjeu — La prostitution : viol tarifé?

Aujourd’hui, les différentes sources internationales évaluent le nombre de victimes de la traite des êtres humains entre 700 000 et 4 millions de personnes, incluant surtout des femmes et des filles. L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC) estime que 70 % des personnes victimes de la traite le sont à des fins de prostitution et que 59 % des victimes de cette traite sont des filles et des femmes. Ce phénomène alarmant nous interpelle en tant que citoyennes et citoyens engagé.e.s pour un monde de justice, d’égalité, de solidarité et de paix.
EN LIRE plus

Analyse d’enjeu : aliénation parentale et violence conjugale

Depuis quelques années, l’utilisation du concept d’aliénation parentale préoccupe les féministes et les intervenantes de maisons d’hébergement pour femmes et enfants aux prises avec la violence conjugale. Considérant les impacts importants que ce concept amène sur la sécurité des femmes et enfants, Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF), aux côtés de chercheuses et d’intervenantes, dénonce l’utilisation du concept d’aliénation parentale par le secteur social et judiciaire et pousse pour une meilleure compréhension de la violence conjugale et de la violence post-séparation.
EN LIRE plus

La violence à l’égard des femmes : il faut que ça cesse

Partout dans le monde, les femmes sont encore victimes de violence parce qu’elles sont femmes. L’année 2019 s’est avérée particulièrement meurtrière pour les femmes au Canada.
EN LIRE plus

Les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femme

Les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes commencent le 25 novembre, Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et se terminent le 10 décembre, Journée internationale des droits de la personne.
EN LIRE plus

En cessant de dévoiler l’identité de genre de gens impliqués dans des crimes, la Police provinciale de l’Ontario dissimule l’omniprésence de la violence conjugale

La Police provinciale de l’Ontario (PPO) a annoncé le 23 septembre 2019 qu’elle ne divulguera plus le genre des personnes accusées d’actes criminels et des victimes. Cette décision de la PPO aura des conséquences négatives sur notre connaissance des homicides conjugaux ainsi que sur la sensibilisation du public à la violence conjugale et à la violence sexuelle.
EN LIRE plus

Mises en contexte et revendications d’AOcVF face aux élections

Alors que les élections fédérales prennent leur essor, Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF) se désole de l’absence alarmante des femmes dans les promesses électorales des partis fédéraux. C’est une lacune que nous dénonçons haut et fort, surtout compte tenu du fait que les femmes au Canada représentent un peu plus de 50 %[1] de la population canadienne. Pour contrer cette lacune, nous proposons aux partis quatre recommandations pertinentes pour les femmes, en particulier celles touchées par la violence conjugale.
EN LIRE plus

Incels et manosphère : manifestations virtuelles d’une violence misogyne bien réelle

Le 24 avril 2018 à Toronto, un homme de 25 ans conduit un véhicule vers des piétons et tue 10 personnes.
EN LIRE plus

Les défis et les besoins des organismes offrant des services en français aux femmes aux prises avec la violence conjugale en Ontario

Au cours des derniers mois, AOcVF a travaillé avec ses membres financés par le ministère des services à l’enfance et des services sociaux et communautaires pour offrir des services en français aux femmes aux prises avec la violence conjugale et familiale afin de connaître leurs défis et réalités et parler de leurs besoins et des besoins des femmes francophones.
EN LIRE plus

infolettre

Inscrivez-vous à notre infolettre pour vous tenir au courant de nos actualités et événements.