Enjeux

Nouvelles

Retour sur les élections fédérales : prises de position d’AOCVF

 

Le 21 septembre dernier, l’électorat canadien a réélu un gouvernement libéral minoritaire.

Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF) est encouragée par plusieurs des promesses électorales du Parti libéral du Canada. Nous espérons que le parti réussira à concrétiser ses promesses, dont :

  • La mise en place d’un système pancanadien de services de garde : Comme l’a souligné la pandémie, les femmes ont besoin d’un meilleur soutien familial pour accéder au marché du travail. D’après Statistique Canada, de février à avril 2020, 8,4 % des femmes ayant des enfants de 5 ans ou moins ont perdu leur emploi, et 23,2 % d’entre elles ont dû réduire leurs heures de travail pour s’occuper de leurs enfants[1]. Les femmes et les familles ont besoin de services de garde facilement accessibles et abordables pour réduire les obstacles à l’emploi.
  • L’adoption d’un Plan d’action national pour mettre fin à la violence fondée sur le sexe : La violence commise à l’égard des femmes s’est exacerbée au cours de cette crise de COVID-19. AOcVF, comme bon nombre d’organismes féministes, réclame depuis longtemps la mise sur pied d’un tel plan. Des solutions concertées, qui prennent en compte l’intersectionnalité des femmes au Canada, doivent être adoptées afin de prévenir les diverses formes de violences faites aux femmes; d’améliorer l’accès à la justice pour les survivantes et les services d’aide à leur disposition; de mieux financer les organismes d’aide, etc.
  • L’amélioration de la Loi sur les langues officielles: Modifiée pour la dernière fois en 1988[2], il est grand temps que les droits des communautés linguistiques minoritaires soient codifiés dans la loi. AOcVF réclame notamment l’abolition des retards pour l’accès aux services en français et l’augmentation du financement des services en français en contexte minoritaire. Outre, cette modernisation doit prendre en compte les besoins des femmes francophones, notamment en soutenant les services par, pour et avec les femmes francophones.
  • L’engagement envers le processus de réconciliation : AOcVF appuie les efforts d’élimination de tous les avis à long terme sur la qualité de l’eau potable dans les communautés autochtones proposé par le gouvernement ainsi que son engagement à mettre en œuvre les appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation. Ajoutons toutefois que seuls les organismes et les peuples autochtones pourront juger les efforts qui seront faits par le futur gouvernement en ce qui a trait à la réconciliation.
  • Les solutions à la crise du logement abordable : Le manque d’accès à un logement abordable constitue un obstacle de taille pour tant de femmes au pays qui tentent de fuir des situations violentes. Cette pénurie exerce également une pression sur les maisons d’hébergement, déjà au maximum de leur capacité, qui tentent d’accueillir ces femmes[3]. Pour appuyer les femmes aux prises avec la violence, les logements abordables, partout au pays, sont indispensables.

Au cours des prochains mois, nous suivrons attentivement le bilan du gouvernement pour rester à l’affût des progrès réalisés dans ces dossiers.

Soulignons enfin que sur 44 % de candidates aux élections[4], qu’un peu moins de 30 % (101 sur 338) occupent maintenant des sièges à la Chambre des communes[5]. Nous n’avons toujours pas atteint la parité politique. En plus des promesses énumérées ci-haut, AOcVF espère que des mesures concrètes seront mises en place pour atteindre une réelle parité aux prochaines élections, et que les nombreuses barrières sexistes empêchant de nombreuses femmes d’accéder à des postes de pouvoir seront éliminées.

[1] https://aocvf.ca/wp-content/uploads/2020/08/analyse-enjeu_consequences-eco.pdf

[2] https://fcfa.ca/modernisation-de-la-loi-sur-les-langues-officielles/

[3] https://aocvf.ca/wp-content/uploads/2020/03/AOcVF_RapportduColloque2019.pdf

[4] https://www.cbc.ca/news/politics/candidates-elections-canada-women-1.6159123

[5] https://ici.radio-canada.ca/info/2021/elections-federales/femmes-elues-parlement-parite-hommes-ratio-politique-salaires-quotas-mode-de-scrutin/

Retour aux enjeux