COMMUNIQUÉS ET LETTRES

Nouvelles

COMMUNIQUÉ : Pour souligner les 16 jours d’activisme, AOcVF lance une nouvelle campagne de sensibilisation sur les relations saines

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate

OTTAWA, 25 novembre 2020 — À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes, et pour lancer officiellement les 16 jours d’activisme contre la violence faite aux femmes, Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF) dévoile sa nouvelle campagne à l’intention des jeunes, #RelationSaine. Dans le cadre de ses deux campagnes, Traçons-les-limites et Ouvre les yeux, AOcVF a développé une panoplie d’outils s’adressant aux filles et jeunes femmes âgées de 12 à 25 ans.

« Ces nouveaux outils visent à outiller les jeunes dès un jeune âge, ainsi que les membres de leur entourage, afin de les aider à reconnaître les signes d’une relation saine et ceux d’une relation malsaine. La violence amoureuse chez les jeunes existe, même si on en parle peu. Cette nouvelle campagne offre des astuces et des conseils pour les jeunes qui se questionnent sur leur relation, » a déclaré Maïra Martin, directrice générale d’AOcVF.

Notre nouveau site Web, ouvrelesyeux.ca/traconsleslimites, offre des outils pour parler de consentement et de relations saines et permettre aux jeunes francophones de reconnaître les signes de violence dès leur première relation. « Nous tenions absolument à mettre l’accent sur les relations saines. Il est indispensable que les jeunes aient des modèles positifs de relations amoureuses. Nous souhaitons également aider les jeunes à reconnaître les signes de violence et à soutenir leurs amies qui vivent de la violence. D’autre part, nous espérons que ces ressources gratuites permettront d’aborder plus facilement ces thèmes délicats et souvent tabous, » précise Mme Martin.

Malheureusement, la violence faite aux femmes est un fléau social qui met toujours en danger des filles et des femmes au Canada et partout dans le monde. Cette année seulement, du mois de janvier au mois de juin, 78 féminicides ont été répertoriés au pays. « La violence genrée continue de mettre en danger les filles et les femmes. Par l’entremise de cette nouvelle campagne, nous espérons sensibiliser la population francophone sur les enjeux qui touchent les jeunes, » conclut la directrice générale.

Pour découvrir les nouveaux visuels et les outils de la campagne et en apprendre plus sur les signes de la violence conjugale chez les jeunes, les relations saines et l’intervention en cas de violence, rendez-vous au ouvrelesyeux.ca/traconsleslimites.

 

Plus de renseignements et entrevue :
Katia Allain-Melanson, responsable des communications

[email protected]
www.aocvf.ca

Au sujet d’AOcVF : Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF) a été fondée en 1988 par des intervenantes de première ligne qui avaient identifié le besoin d’un organisme provincial. C’est un regroupement féministe et francophone d’organismes qui travaillent à défaire l’oppression vécue par les femmes.

-30-

 

 

 

RETOUR AUX COMMUNIQUÉS ET LETTRES