Une subvention pour un projet sur la traite des personnes

Ottawa, le 28 septembre 2017 – Le Ministère des Services sociaux et communautaires de l’Ontario a octroyé 326 774$ $ à Action ontarienne contre la violence faite aux femmes (AOcVF) afin de réaliser un projet pour lutter contre la traite des personnes. Le projet s’échelonnera sur trois ans.

AOcVF est depuis près de 30 ans le chef de file francophone de l’Ontario dans la lutte contre la violence et les oppressions envers les femmes. Or, le Plan national de lutte contre la traite des personnes indique que les femmes et les filles sont plus vulnérables à la traite des personnes et particulièrement à l’exploitation sexuelle.

« Ce projet permettra de s’assurer que les communautés francophones minoritaires de l’Ontario, dont plus de 610 000 personnes font partie, seront sensibilisées et outillées pour lutter contre la traite des personnes et pour répondre aux besoins des filles et des femmes francophones victimes ou à risque de traite sexuelle » a déclaré Sonia Pouliot, directrice générale par intérim d’AOcVF.

« Il répondra également à un besoin crucial de formation des intervenantes et des professionnelles auprès des femmes et des jeunes filles. Grâce aux formations que nous offrirons, les intervenantes auront des connaissances détaillées de la problématique de la traite des personnes et de ses impacts leur permettant de reconnaître les signes avertisseurs et d’intervenir de façon appropriée auprès des victimes », a-t-elle poursuivi.

Créée en 1988, AOcVF est un regroupement provincial féministe et francophone de maisons d’hébergement, de centres d’aide et de lutte contre les agressions à caractère sexuel et de programmes en violence faite aux femmes, qui offrent des services en français aux femmes francophones aux prises avec la violence. Nous travaillons en français pour la communauté d’expression française en Ontario dans le but d’éliminer la violence faite aux femmes et d’atteindre l’égalité des droits grâce à la concertation, l’analyse d’enjeux, la formation et la sensibilisation.

Format PDF: communiqué_traite des personnes