La rue, la nuit, femmes sans peur!

Ottawa, le 22 septembre 2016  – À l’occasion de la marche « La rue, la nuit, femmes sans peur » tenue ce soir dans les rues d’Ottawa, AOcVF souligne l’importance de lutter contre la violence faite aux femmes et aux filles.

Cette marche est une invitation à se réapproprier l’espace public la nuit, afin de protester contre la violence, la peur, le sexisme et l’exploitation sexuelle dont les femmes sont trop souvent victimes.

La violence faite aux femmes et aux filles prend quotidiennement différentes formes, et est souvent minimisée ou passée sous silence. Pourtant, les agressions sexuelles, le harcèlement de rue, l’exploitation sexuelle, la violence conjugale, le sexisme ordinaire, ou encore le fémicide sont une réalité partout au Canada.

Chacun et chacune à un rôle à jouer pour mettre fin à la violence faite aux femmes, par exemple en intervenant lorsqu’on est témoin de harcèlement de rue, ou en croyant et soutenant une survivante. Nous invitons les personnes souhaitant se sensibiliser à consulter des campagnes telles que Traçons les limites, Ça commence avec toi, ou encore Voisin-es, Ami-es, Familles.

Au Canada, une femme sur trois subira une agression sexuelle à l’âge adulte. Pourtant, l’immense majorité des agressions sexuelles ne sont pas déclarées à la police, et on estime que 0,3 % des agresseurs sont tenus responsables (Chiffres provenant de la Direction générale de la condition féminine de l’Ontario).

-30-