Femmes autochtones

Les femmes autochtones ont près de trois fois plus de risque d’être victimes de violence que les femmes non autochtones. Le risque augmente lorsque l’on parle de violence conjugale. De plus, les femmes autochtones sont surreprésentées en tant que victimes d’homicide dans une importante mesure.

Même si le gouvernement a lancé une enquête sur les femmes autochtones disparues et assassinées, il faut continuer les efforts pour apporter un changement sur le long terme.